A l'occasion des 50 ans de Jean-Luc, en 2010 :

Cher Jean-Luc,

Je pense faire l'écho de ceux présents aujourd'hui pour te féliciter pour ton anniversaire. Nous te connaissons en particulier comme formateur aux danses bretonnes, nous t'apprécions pour ta régularité et ta gentillesse. Rares sont les associations qui sont ouvertes quand viennent les vacances, la nôtre l'est sous ton impulsion. La simplicité de cette fête prouve ton attachement à la chose vraie, le bonheur avant tout. « La grande affaire et la seule qu'on doive avoir c'est de vivre heureux » dixit Voltaire.
Ton demi-siècle de présence est la première qui soit fêtée, écris-ru, nous espérons être invités pour ton siècle de présence en fauteuils roulants ou gâteux ou les deux.
« J'aime la majesté des souffrances humaines « En réfléchissant à cette pensée d'Alfred de Vigny je me dis que ton métier t'invite à soulager la souffrance des autres et en même temps la lutte des souffrants est pour toi synonyme d'espoir et de grandeur humaine.
Jean-Luc le vin en Bretagne est une affaire de joie et de convivialité. Goûtons-le.

                                                                                                                                  Vivien