En 2013, à l’occasion du départ de Dominique remplacée par Marie-Paule :

 

Chers adhérents,

 

      Il est bon de rappeler qu'au gré des lectures voire des études, que Platon a fait l’apologie de Socrate, nous, nous faisons l’apologie du bénévolat. Nous savons que les bénévoles sont suffisamment nombreux pour faire fonctionner les associations, mais prendre la présidence de celle-ci demande de la présence et de la persévérance.

      Dominique a su nous faire partager sa passion pour la danse bretonne, nous avons constaté sa légèreté due à sa silhouette de ……, son déhanchement, ses claquettes retentissantes à réveiller ceux qui ronronnent.

      Que dire, chers adhérents, de son millier de bisous donnés allègrement sans oublier les plus discrets d’entre nous, cela fait chaud au cœur et chaud à la joue. Il nous faut faire briller cette petite flamme de l’amour pour sauver l’humanité écrivait l’allemand Ernst Wiechert. Comment peut-on se passer de ces grands moments de joie et de convivialité.

      Comme il faut passer le flambeau, souhaitons à Marie-Paule de le porter haut. Le comité et les heureux bénéficiaires l’aideront dans cette tâche.

      Adhérents nous le sommes, adhérents nous le resterons.

 

      Dominique – le bénévolat t’a grandie

                   Nous, nous te disons merci.

 

                                                     Vivien.